Binck
XTB

Acheter l’action Crédit Agricole

Note: 3.05 42 votes

Vous souhaitez investir votre argent sur le cours d’une action bancaire française ? Pourquoi ne pas vous diriger vers l’action du Crédit Agricole ? En effet, comme vous allez pouvoir le constater au travers de cet article dédié, cet actif de la Bourse de Paris présente de nombreux avantages pour les investisseurs particuliers. Nous vous proposons donc de découvrir ici quelques données à propos de cette action en Bourse et de cette société cotée. Vous y trouverez par exemple les données boursières générales à connaitre à propos de ce titre, mais aussi l’évolution historique de son cours sur les dix dernières années. Nous nous intéresserons également à la société Crédit Agricole avec le détail de ses activités et du chiffre d’affaires qu’elles génèrent ainsi que ses principaux concurrents et partenaires et une analyse fondamentale historique reprenant les grands évènements qui ont marqué son évolution récente. En définitive, grâce à ces conseils boursiers et à ces informations précises, vous aurez toutes les cartes en main pour mettre en place une stratégie de trading efficace.

 

L’action Crédit Agricole en bref :

Pour commencer, voici quelques-unes des informations générales que vous devez connaitre à propos de l’action Crédit Agricole et de sa cotation en Bourse. Elles vous aideront à bien comprendre le positionnement de cet actif sur le marché boursier.

  • Capitalisation boursière totale : 42 791.18 MEUR
  • Nombre de titres : 42 791.18 MEUR
  • Place de cotation : Euronext Paris
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Banque

 

L’activité de la société Crédit Agricole :

Le Crédit Agricole est un groupe bancaire français qui, comme son nom l’indique, a débuté son activité en proposant des produits et services bancaires au secteur agricole. Il a d’ailleurs hérité du surnom de « Banque verte » à cause de cette spécificité. Il s’agit aujourd’hui d’un vaste réseau de banques coopératives et mutualistes qui comprend pas moins de 39 caisses régionales à travers la France. Rapidement, soit en 1990, le Crédit Agricole a évolué pour devenir un groupe bancaire généraliste avec une portée internationale, ce qui lui a permis d’entrer en Bourse et d’être coté sur l’Euronext Paris, mais aussi d’intégrer la composition de l’indice boursier français CAC 40.

Avec un chiffre d’affaires annuel de plusieurs dizaines de milliards d’euros, le Crédit Agricole compte aujourd’hui parmi les principaux acteurs du secteur bancaire en Europe. Bien entendu, son chiffre d’affaires ou produit net bancaire lui provient de différentes activités dont voici le détail :

La banque de détail représente actuellement 30.9% du produit net bancaire du groupe avec les activités en France qui représentent plus de 55.40% de ce PNB et plusieurs millions de clients répartis dans plus de 2 476 agences sur le territoire. La part du PNB réalisé à l’international est de 44.60% avec un nombre de clients équivalent et plus de 2000 agences principalement en Europe. Le Crédit Agricole possède également 25% des Caisses Régionales qui représentent le plus grand réseau bancaire en France avec plus de 7 000 agences sur le territoire.

Les activités de banque de financement, d’investissement et de marché représentent quant à elles près de 28.5% du produit net bancaire. Cela concerne notamment les activités de financement bancaire classique et spécialisé comme les financements d’acquisition, de projet, d’actifs aéronautiques et maritimes ou encore les opérations sur actions, les conseils en fusion-acquisitions ou capital investissement.

La gestion d’actifs et les activités d’assurance et de banque privée représentent 26.1% du produit net bancaire du Crédit Agricole avec pas moins de 1 083 milliards d’euros d’actifs gérés.

Enfin, le reste du produit net bancaire soit 14.5% correspond aux prestations de services financiers spécialisés comme l’affacturage, le crédit à la consommation et le crédit-bail sous l’enseigne Crédit Agricole Leasing & Factory. Le Crédit Agricole est en effet le numéro un en France sur ce type de services.

Actuellement (2017), l’encours de dépôt du Crédit Agricole atteint 521.8 milliards d’euros et son encours de crédit représente 346.3 milliards d’euros. Le groupe Crédit Agricole réalise plus de la moitié de son PNB en France (51.4%) et 35.1% en Europe. Il touche également d’autres marchés internationaux comme l’Amérique du Nord pour 5.7% du PNB, l’Asie et l’Océanie pour 2.8% de son PNB, l’Afrique et le Moyen-Orient pour 3% de son PNB et l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud pour 0.3% du PNB. Le groupe emploie pas moins de 70 830 personnes à travers le monde.

 

Connaitre la concurrence de l’action Crédit Agricole :

Comme nous venons de le voir avec les activités détaillées du groupe bancaire Crédit Agricole, cette banque fait aujourd’hui partie des banques de niveau 2. Le Crédit Agricole propose ainsi à la fois des services de banque de détail, de banque privée et de banque d’investissement que ce soit en Europe et dans d’autres zones géographiques à travers le monde. Ce groupe est donc confronté à une concurrence importante, notamment de la part des grands groupes bancaires européens et internationaux avec lesquels elle se dispute les parts de marché du secteur bancaire. Mais qui sont les concurrents principaux du Crédit Agricole ?

La BNP Paribas est sans doute le principal groupe bancaire concurrent du Crédit Agricole puisqu’il s’agit du numéro un de ce marché en France mais aussi en Europe. Pour le marché français, il faut également tenir compte de la concurrence de la banque Société Générale qui se positionne dans le peloton de tête du classement.

En ce qui concerne le marché européen, outre la BNP Paribas dont nous venons de parler, le Crédit Agricole est également devancé par le groupe bancaire britannique HSBC et le groupe bancaire allemand Deutsche Bank.

Enfin, sur le plan international, le concurrent le plus important du Crédit Agricole est le groupe Bank of America qui est particulièrement bien implanté en Amérique, un marché sur lequel le groupe français tente de se positionner.

Au moment de réaliser vos études du cours de l’action Crédit Agricole, vous devrez bien entendu tenir compte de l’analyse technique par l’étude des graphiques boursiers historiques, mais aussi réaliser une analyse fondamentale complète. Cette seconde analyse devra  bien entendu comprendre une étude de la concurrence sérieuse en gardant notamment un œil sur les résultats de chacune des grandes banques que nous venons de citer et sur l’actualité de ce secteur d’activité en général.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Crédit Agricole :

Le Crédit Agricole fait aujourd’hui partie des grands groupes bancaires européens et ce n’est pas sans raison. En effet, il a depuis longtemps opté pour une stratégie basée entre autres sur des partenariats et des alliances bénéfiques avec d’autres entreprises et qu’il convient donc de suivre de près afin d’en analyser l’impact sur le cours de son action.

Ainsi, le Crédit Agricole s’est notamment lié à son principal concurrent, à savoir la BNP Paribas en 2013. L’accord mis en place entre les deux partis concernait la gestion du portefeuille de dérivés d’actions du Crédit Agricole par la BNP Paribas.

Au début de l’année 2017, le Crédit Agricole a également mis en place une alliance stratégique avec un autre grand groupe français coté en Bourse à savoir le groupe Engie, anciennement GDF-Suez. L’accord ainsi passé vise à réduire le surendettement de la compagnie d’énergie par l’intermédiaire des services du Crédit Agricole.

En dehors des alliances purement commerciales que nous venons d’évoquer, le Crédit Agricole a aussi su mettre en place des alliances visant à améliorer son image de marque. C’est le cas notamment en ce qui concerne le sponsoring d’évènements sportifs de renom. Il a notamment gagné en visibilité grâce à sa forte présence lors de l’Euro 2016.

Enfin, de par son activité, le Crédit Agricole est aussi le partenaire financier privilégié de nombreuses entreprises individuelles en France comme à l’étranger.

Il est vivement conseillé de suivre toute l’actualité du groupe Crédit Agricole afin de ne pas manquer un prochain partenariat qui pourrait avoir une influence importante sur le cours de son action en Bourse.

 

Analyse du cours de l’action Crédit Agricole :

Comprendre comment le cours de l’action Crédit Agricole a évolué historiquement est sans aucun doute le meilleur moyen de réaliser des analyses techniques efficaces. En effet, en analysant les grandes tendances historiques du cours de ce titre, vous pourrez en déduire la réaction des marchés et ainsi anticiper de manière plus fiable les prochaines variations. Voici donc une analyse technique basée sur les grands mouvements opérés par ce titre au cours des dix dernières années.

Cette dernière décennie débute par un pic haussier en octobre 2007 qui affiche un cours à plus de 28€. Mais dès le mois suivant, le titre connait une baisse importante qui l’amène d’abord à toucher le niveau des 18€ en février 2008 avant une correction haussière rapide qui lui permettra momentanément de récupérer quelques points au niveau des 22.63€ en mai 2008. La chute du cours de l’action Crédit Agricole se poursuit alors en direction des 6.11€ qu’il atteindra en un an soit en mai 2009.

Après cette longue phase baissière, le titre connait de nouveau un rebond haussier plus important que le précédent qui ramène le cours au niveau des 15.07€ en novembre de la même année. Malheureusement, cette hausse laissera rapidement la place à une nouvelle tendance baissière qui touchera le support des 10€ en février 2010, tentera une reprise en avril 2010 à plus de 13€ avant de replonger encore plus bas en direction des 8.26€ en juillet 2010. Entre août 2010 et juillet 2011, le cours de cette action parviendra à repasser momentanément au-dessus du seuil des 10€. Mais dès le mois suivant, la tendance baissière s’accélère et fait plonger le titre jusqu’au niveau des 2.88€ soit le plus bas historique de cette période de dix ans.

Cette baisse importante du prix de l’action Crédit Agricole se soldera avec l’atteinte de ce plus bas et laissera la place à une tendance de fond haussière particulièrement stable. Cette tendance permettra ainsi au cours de casser la résistance des 10€ en janvier 2014. Pendant un an, il tentera d’aller plus loin mais reviendra toujours près de ce niveau. Il faudra attendre janvier 2015 pour que le cours de cette action puisse de nouveau évoluer à la hausse en direction des 14.31€ en juillet 2015.

Cette prise de points inattendue a entrainé des prises de bénéfices rapides de la part des investisseurs ce qui a provoqué une correction baissière importante qui a ramené le titre au niveau des 7.64€ en juillet 2016. En novembre de la même année, le titre Crédit Agricole a connu une nouvelle hausse qui lui a permis de repasser au-dessus de la barre des 10€ au mois de novembre et de poursuivre sa hausse en direction des15€ en août 2017.

Il reste délicat de prévoir comment le titre va évoluer durant les mois et années à venir car cela dépendra surtout de la direction que va prendre la tendance actuelle plutôt hésitante. L’historique des cours montre cependant des tendances généralement volatiles et fiables à moyen terme et les indicateurs techniques de tendance peuvent ainsi être de bons signaux à suivre.

 

Analyse fondamentale historique du groupe Crédit Agricole :

Si les graphiques boursiers historiques vous seront d’une aide précieuse lors de vos analyses, il est indispensable de recouper les grands mouvements et tendances observées avec des évènements qui peuvent avoir eu une influence directe sur les prises de décisions des traders. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons de découvrir ici quelques-uns des évènements les plus marquants qui ont touché ce groupe bancaire durant ces dernières années.

En 2003, la croissance du groupe Crédit Agricole s’accentue suite au rachat de l’entreprise Finaref. La même année, il effectuera une OPA amicale sur le Crédit Lyonnais qui se terminera par un accord. Le groupe peut ainsi regrouper ces différentes activités au sein d’une seule et même enseigne.

Dès le début de l’année 2004, le Crédit Agricole adopte une nouvelle stratégie dont le but est de développer sa présence sur le marché international mais aussi d’assoir sa position d’opérateur principal dans les grandes villes et au travers des caisses régionales. Aujourd’hui, le Crédit Agricole est toujours le leader de ce secteur d’activité.

En 2006, le Crédit Agricole poursuit sa stratégie d’expansion en créant sa filiale d’assurances, née de la fusion entre Pacifica et Predica.

Dès la fin de l’année 2007 et comme le montrent parfaitement bien les graphiques boursiers historiques, le Crédit Agricole, comme d’autres entreprises du secteur bancaire subit les effets de la crise économique. Cela le pousse à revendre ses parts dans la société Suze et de tenter d’augmenter son capital à 5.9 milliards d’euros pour être en adéquation avec les règles établies par les accords de Bâle 2. Dès 2008, le groupe revendra plusieurs milliards d’euros d’actifs non-stratégiques et réalisera un emprunt de plus de 11 milliards d’euros auprès de l’Etat avec un taux d’intérêt de 8%. Cet emprunt sera honoré l’année suivante. C’est ce qui explique la remontée importante du cours de l’action en 2009.

Par la suite, on assiste à plusieurs publications successives de résultats qui déçoivent les investisseurs avec des pertes de plus en plus préjudiciables comme avec la vente de la filiale grecque du groupe pour un euro en 2012. Mais c’est en 2013 que le groupe enregistrera des pertes record, notamment à cause d’investissements trop importants et de la revente de certaines de ses filiales à l’étranger. Elle inscrit alors plus de 3.8 milliards d’euros de charges et de dépréciations. La même année, le groupe revendra également la société BC Finance au groupe Créditec.

Mais le groupe Crédit Agricole a, heureusement, été capable de redresser la barre après les déboires subis pendant la crise économique qui a touché de plein fouet le secteur bancaire dans son ensemble. Il s’est ainsi recentré sur ses services de proximité, dans l’assurance et dans l’épargne dès le début de l’année 2014 malgré la revente de sa filiale bulgare quelques mois plus tard.

L’année suivante, le Crédit Agricole se sépare de 50% des parts qu’il détient dans la banque Crelan en Belgique en les revendant aux Caisses Coopératives Belges. En 2015 également, le groupe met en place un projet colossal visant à rendre sa structure plus simple afin de rassurer les investisseurs en les aidants à mieux appréhender le fonctionnement de celle-ci.

 

Faire des prévisions sur le cours de l’action Crédit Agricole :

Si vous souhaitez investir de manière efficace et rentable sur le cours de l’action Crédit Agricole, nous vous conseillons de tenir compte de quelques indicateurs en particulier dont voici les plus importants :

  • Les indicateurs techniques comme l’analyse des tendances et les différents indicateurs de volatilité.
  • La santé économique du secteur bancaire français et européen.
  • La santé économique mondiale et principalement les indicateurs de croissance.
  • Les décisions des grandes banques centrales.
  • Le niveau de concurrence de ce secteur.

Comment commencer à trader l’action Crédit Agricole ?

Si vous voulez trader dès aujourd’hui sur le cours de l’action Crédit Agricole en ligne, vous pouvez rejoindre sans plus attendre l’une des plateformes de trading les plus performantes et les plus qualitatives du moment.

 
Le spécialiste du trading social
New eToro

 

Le broker eToro est sans aucun doute le spécialiste du trading social grâce à sa plateforme intégrant les fonctionnalités de l’OpenBook. Vous pourrez y suivre et y copier les meilleurs traders du moment et échanger avec les autres investisseurs afin de parfaire vos connaissances en étudiant leurs stratégies en direct. Un excellent moyen de se familiariser avec l’investissement en ligne.

Rejoindre la communauté eToro !
Service CFD – Votre capital est à risque