HSBC
Fortunéo
ING Direct

Comment trader les gaps ?

Note: 3.08 135 votes
 

Dans l’analyse graphique, les gaps sont très souvent utilisés par les traders pour le day trading ou la mise en place de stratégies à court terme. Mais qu’est-ce qu’un gap et comment peut-on utiliser ces signaux pour trader sur le Forex ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir ici grâce à quelques explications et à quelques exemples d’utilisation.

 

Qu’est-ce que les « gaps » ?

On appelle « gap » un trou de cotation dans une analyse graphique. Il s’agit d’un indicateur graphique permettant de mesurer la force d’une tendance. Plus simplement, un gap indique une zone durant laquelle le cours d’une paire de devises n’a pas été coté.

On peut observer les gaps sur les graphiques en chandelier japonais où ils sont facilement repérables. Lorsqu’un chandelier montre un cours d’ouverture plus haut que le cours de clôture du chandelier précédent, on observe un trou dans le graphique. C’est cette représentation que l’on appelle « gap ».

Généralement, les gaps sont observés sur les graphiques journaliers, lorsqu’une paire de devises ouvre à un cours supérieur au cours de clôture ou à un cours inférieur à celui-ci.

Ces gaps sont intéressants dans le sens où ils sont généralement comblés très rapidement et peuvent donc être utilisés pour une stratégie de trading à court terme. Cependant, la stratégie à adopter pour trader ces gaps dépend du type de gap observé.

 

Trader les différents types de gaps

Pour mieux vous aider à utiliser les gaps dans le cadre d’une stratégie de trading, voici des explications sur chacun des différents types de gaps que vous pouvez observer :

  • Trader les « breakaway gap » : On appelle « breakaway gap » les gaps de rupture. Généralement, ces gaps annoncent un retournement de tendance. Ils sont de grande taille et montrent des volumes de transaction élevés. Ces gaps ne sont que très rarement complètement comblés, mais peuvent servir de niveau de support ou de résistance pour les minutes et les heures à venir.
  • Trader les « runaway gaps » : Les runaway gaps sont au contraire des gaps qui indiquent la poursuite d’une tendance. On peut observer ce type de gaps généralement dans le sens de la tendance en cours, à mi-chemin du mouvement observé. Ils indiquent donc une prolongation et peuvent être utilisé comme point d’entrée pour acheter ou vendre une paire de devises.
  • Trader les « exhaustion gaps » : La dernière forme que peut prendre un gap est appelée « exhaustion gap ». On peut traduire cette expression anglaise par le terme français de « gap d’essoufflement ». Cette figure particulière indique donc la fin d’une tendance, sans forcément parler de retournement de tendance comme pour le breakaway gap. Généralement, l’exhaustion gap se forme à la fin d’un mouvement haussier ou baissier, à  proximité d’un support ou d’une résistance. Il est donc le signe que la tendance touche à sa fin. Ce gap est le plus souvent comblé dans les heures ou les jours qui suivent son apparition. Une fois comblé, il indique un retournement de la tendance précédente.

 

Quelques conseils supplémentaires pour trader les gaps

Il est extrêmement difficile d’anticiper la formation ou l’apparition d’un gap car cela requiert une solide connaissance de l’analyse graphique et technique et reste une méthode peu fiable, même pour les experts. Il est donc préférable d’attendre la formation d’un gap et de s’en servir pour adapter sa stratégie de trading en agissant directement sur le marché.

La façon dont se comporte le cours du cross suivi après la formation du gap est également intéressante puisque la vitesse et l’ampleur du comblement permettent de détecter des indices quant à la direction des futurs mouvements.

Améliorer votre trading grâce aux gaps

Grâce à l’analyse des gaps, vous pourrez rapidement anticiper l’évolution à court terme d’une tendance en utilisant les données graphiques. En tradant ces gaps systématiquement, vous pourrez trader plus efficacement