Acheter l’action BMW en Bourse

  • Capitalisation boursière totale : 51 722.51 MEUR
  • Nombre de titres : Non Communiqué
  • Place de cotation : Deutsche Boerse AG
  • Marché : Prime Standard
  • Indice : DAX 30
  • Secteur d’activité : Automobile

Acheter et vendre par les CFD*
*65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.75 4 votes
 

L’activité de la société BMW :

Le groupe allemand BMW pour Bayerische Motoren Werke, est, comme vous le savez sans doute déjà, l’un des grands noms de la voiture haut de gamme avec des prestations de conception, construction et commercialisation de véhicules. On peut toutefois répartir son chiffre d’affaire sur plusieurs activités :

  • La vente de véhicules représente bien entendu la majorité du chiffre d’affaire réalisé avec près de 76.9% et pas moins de 2 247 485 voitures vendues en 2015 sous les marques BMW, Mini et Rolls-Royce.
  • Viennent ensuite des prestations de financement de ces ventes pour 21.3%.
  • Enfin, BMW vend également des motocycles sous les marques Husqvarna.

Avec 30 sites de production à travers le monde, BMW touche le marché international et emploie à ce jour plus de 116 324 personnes.

 

Analyse du cours de l’action BMW :

Historiquement, le cours de l’action BMW est sans doute l’un de ceux qui a gagné le plus de points au cours de la dernière décennie. L’analyse technique des graphiques montre en effet, après une phase baissière d’octobre 2007 à janvier 2009, qui n’a pas entrainé une perte de points très forte, une longue progression haussière.

Le plus haut niveau historique de cette période a été atteint récemment, soit en mars 2015 avec l’atteinte du seuil des 119.70€. Depuis, le cours de ce titre a connu des phases successives baissières et haussières mais se maintient toujours à un niveau intéressant à proximité des 75€.

On remarque également de nombreux micromouvements de forte volatilité sur l’ensemble de cette période.

On note par ailleurs une tentative de reprise haussière intéressante qui est intervenue entre juillet et décembre 2016 avec l’atteinte du niveau des 89.96€. Malheureusement, la résistance majeure des 90€ n’a pas cédé et a ainsi entrainé une nouvelle correction baissière.

Il n’est cependant pas impossible qu’une prochaine hausse du titre finisse par casser cette résistance et permette une envolée des prix plus importante avec de belles perspectives de gains pour les positions à l’achat. Nous vous conseillons donc d’attendre le bon signal avant de prendre position dans ce sens à long terme.  Dans l’attente, vous pouvez profiter des micromouvements par le biais des CFD.

 

Connaitre la concurrence de l’action BMW :

L’entreprise allemande BMW est le numéro un mondial de la vente et de la fabrication de véhicules haut de gamme. Mais elle reste fortement concurrencée par d’autres grandes entreprises de ce secteur dont la plupart sont également cotées en Bourse.

Parmi les entreprises représentant une menace pour les parts de marché de BMW on trouve notamment l’allemand Daimler ou Volkswagen. Mais sur le marché international, il faut aussi tenir compte de la concurrence des groupes américains Ford et General Motors, du japonais Toyota ou encore de Nissan.

Vous devez impérativement connaitre l’ensemble de cette concurrence avant de vous lancer dans une analyse fondamentale du cours de l’action BMW. Une étude complète de la concurrence de ce secteur avec l’évolution des parts de marché, les résultats financiers et les actualités de chacune de ces entreprises vous permettra de mieux appréhender la future évolution du cours de ce titre. Vous surveillerez notamment les sorties de nouveaux véhicules haut de gamme de chacun des constructeurs du marché.

Il est assez facile de trouver des informations précises à propos de BMW et de ses concurrents en consultants des flux d’actualité ou en vous aidant des actualités retransmises par votre broker.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe BMW :

BMW tente d’assoir sa notoriété et sa position de leader sur le marché des véhicules haut de gamme par une stratégie marketing complexe intégrant des alliances avec d’autres entreprises de secteur ciblé.

L’innovation tenant une place importante dans le secteur de la construction automobile, BMW s’associe régulièrement avec des entreprises du secteur technologique afin de développer de nouvelles solutions pour sa gamme de véhicules. Il a ainsi mis en place une alliance avec le groupe américain IBM avec lequel il travaille sur des véhicules intégrant la pointe de la technologie informatique.

Mais BMW sait aussi créer des alliances stratégiques avec des entreprises concurrentes ou du même secteur d’activité. Il s’est notamment lié au constructeur japonais Toyota dans le but de développer un véhicule à pile à combustible. Le produit développé comprend la pile, le système et le réservoir à hydrogène ainsi que le moteur électrique et la batterie. BMW s’est également associé avec le groupe français PSA dans la fabrication des moteurs de sa gamme de véhicules afin de baisser les coûts de production. Toutefois, cette collaboration s’est arrêtée en 2013.

 

Faire des prévisions sur le cours de l’action BMW :

Pour réaliser des prévisions sur le cours de l’action BMW, il suffit de se concentrer sur les bons indicateurs et de suivre les évènements qui impactent directement ce marché. Parmi les éléments à surveiller, on trouve :

  • Les indicateurs techniques comme l’analyse des tendances
  • La santé économique du secteur automobile
  • L’évolution de ce secteur, les innovations et le niveau de concurrence
  • Le développement de nouveaux véhicules et de nouvelles technologies par le groupe

Comment commencer à trader l’action BMW ?

Nous vous proposons de trader dès aujourd’hui sur le cours de l’action BMW par l’intermédiaire des CFD en rejoignant l’une des meilleures plateformes de trading du moment. Créez votre compte de trader dès maintenant !

Trader l'action BMW !

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent