Acheter l’action Carrefour en Bourse

  • Capitalisation boursière totale : 17 996.53 MEUR
  • Nombre de titres : 738 470 794
  • Place de cotation : Euronext Paris
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Distribution

Acheter et vendre par les CFD*
*65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.00 3 votes
 

L’activité de la société Carrefour :

Vous connaissez sans doute déjà le nom de « Carrefour » pour vous être déjà rendu dans un des magasins de ce groupe français. Mais savez-vous que Carrefour est le leader européen de la grande distribution et le n°2 mondial de ce secteur ? Son activité se répartie en trois types de magasins :

  • Les hypermarchés avec plus de 1 481 magasins Carrefour.
  • Les supermarchés avec 3 462 magasins sous les noms de Market et Bairro.
  • Les magasins de proximité avec 7 181 magasins sous les enseignes Express, City, Contact, Montagne, Proxi et 8 à Huit, ainsi que 172 magasins de Cash & Carry, de gris ou des sites de commerce en ligne comme Ooshop.

La plus grande partie du chiffre d’affaire de Carrefour est réalisée en France, mais le groupe touche aussi le marché européen et l’Amérique Latine.

 

Connaitre la concurrence de l’action Carrefour :

Le groupe Carrefour est bien entendu l’un des plus grands noms du secteur de la distribution que ce soit en France ou en Europe. Cependant, il n’est pas le seul à exercer des activités dans ce secteur et doit donc faire face à certains grands concurrents que nous allons vous présenter ici plus en détails.

En France, les plus grands concurrents de Carrefour sont bien entendu les groupes Casino, Auchan et Intermarché. Mais il faut aussi compter sur les concurrents européens susceptibles de lui prendre des parts de marché et de limiter son développement à l’international. On surveillera ainsi notamment les groupes Tesco, Delhaize, ALDI, Lidl, REWE ou encore Metro.

Il est important de comprendre que l’analyse fondamentale du titre Carrefour ne peut être qualitative sans y inclure une étude complète de la concurrence. A ce titre, il est recommandé de suivre de près à la fois les résultats de ces entreprises concurrentes mais aussi les actualités qui se rapportent à ce secteur d’activité et qui sont susceptibles d’avoir une influence sur les futurs résultats et bénéfices de celles-ci et donc sur le cours de leurs actions. Vous pourrez trouver toutes les informations dont vous avez besoin dans le fil d’actualités de votre broker ou en vous rendant sur des sites traitant de l’économie ou de la Bourse en général.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Carrefour :

Le groupe français Carrefour peut occuper la place qu’il occupe actuellement principalement grâce à une stratégie marketing et commerciale basée sur des alliances stratégiques et des partenariats ciblés qui lui permettent soit de réduire ses coûts, d’innover dans certains secteurs ou même d’améliorer son image de marque.

Carrefour a notamment mis en place une alliance avec le groupe français GDF Suez en 2015. Bien que ce partenariat soit surprenant puisque les deux entreprises exercent des activités différentes, il a en réalité un but précis, celui de mettre en circulation les premiers camions de transport écologiques roulant au bio-méthane.

Sur le marché français, Carrefour est également étroitement lié à l’enseigne Dia puisque le groupe a racheté les magasins de cette entreprise situés en France en 2015 également.

La société Carrefour est enfin alliée du fournisseur de moyens de paiement Mastercard puisqu’elle propose, en collaboration avec celui-ci, un service de financement sous l’enseigne « carte PASS ». Cette alliance mise en place en 2009 vient récemment d’être renouvelée pour plusieurs années.

Enfin, il est également intéressant de noter que le groupe Carrefour met en avant son image de marque auprès du grand public par le biais de certains évènements sportifs d’importance en France dont le célèbre Tour de France par le biais d’opérations de sponsoring.

Il est important de surveiller avec soin tous les futures partenariats que Carrefour pourra mettre en place avec d’autres entreprises et qui peuvent influer sur le cours de son action.

 

Analyse du cours de l’action Carrefour :

L’analyse graphique historique du cours de l’action Carrefour nous montre un actif à fort potentiel avec une volatilité forte tant à moyen qu’à long terme. Ainsi, le cours de ce titre a connu une longue période baissière d’avril 2007 à juin 2012 avec l’atteinte d’un plus bas à 13.51€, ponctuée par une légère reprise en septembre 2010.

Suite à cette baisse, le cours de l’action Carrefour a finalement repris quelques-uns des points perdus et a même refranchi la barre des 30€.

Juste à la suite de cette baisse très importante et longue, on assiste cependant à l’apparition d’une stratégie d’achats à bas prix de la part des investisseurs, qui permet au titre de reprendre les points perdus et de s’inscrire dans une tendance de fond à la hausse.

Dès le mois de janvier 2013, le cours de l’action carrefour refranchira ainsi la barre psychologique des 20€, ce qui lui permettra de progresser encore davantage. On assistera ainsi à l’atteinte d’un premier pic haussier sur cette période à 28.66€ en décembre 2013. Malheureusement, le niveau des 30€ se montrera plus résistant que prévu et tiendra malgré la volatilité de la tendance, ce qui entrainera une légère correction baissière en direction des 22.64€ en octobre 2014.

C’est à partir de cette correction que partira une nouvelle tendance haussière encore plus forte que les précédentes et qui permettra à l’action Air Liquide d’atteindre le niveau des 32.79€ en avril 2015 après avoir finalement cassé la résistance des 30€ en février 2015. Malheureusement, cette hausse ne tiendra pas et le cours repassera sous la barre de ces 30€ dès le mois de novembre 2015.

Depuis cette période, le cours évolue nettement à la baisse dans une tendance relativement volatile mais surtout très stable en direction du seuil des 20€. A ce stade, il y a fort à parier que ce support ne résiste pas à la baisse actuelle ce qui annoncerait une perte de points encore plus importante de ce titre. Il est donc conseillé de bien surveiller ce point d’entrée sur le marché. Toutefois, une tenue du seuil des 20€ a de fortes chances d’entrainer une reprise à la hausse du cours de cet actif. Pour vos stratégies à long terme, il est donc recommandé de se montrer prudent et d’attendre le bon signal. Bien entendu, vous pouvez prendre des positions plus courtes en attendant grâce aux CFD et à leur effet de levier.

 

Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l’action Carrefour :

Avant tout trading en ligne de l’action Carrefour et comme pour toute autre action en  Bourse, un investisseur doit être capable de déterminer avec le plus de précision possible la manière dont ce titre est susceptible de se comporter dans les mois et années à venir. Pour cela, il convient de comparer les arguments qui sont en faveur d’une hausse de ce titre et ceux en faveur d’une baisse. Commençons cette analyse par un récapitulatif des points laissant à penser que ce titre a des chances d’évoluer à la hausse.

Tout d’abord, il est important de rappeler ici que le groupe Carrefour est un groupe de très grande taille qui compte parmi les leaders de son secteur d’activité à savoir la grande distribution. Le positionnement de cette entreprise que ce soit sur le marché français ou européen est en effet très attractif. Ainsi, Carrefour est aujourd’hui le numéro un européen de la grande distribution grâce à une stratégie d’expansion menée depuis plusieurs années sur ce territoire. Il se positionne également en seconde place de ce segment sur le marché français.

Toujours en ce qui concerne les atouts du groupe Carrefour pour son développement futur, on peut bien entendu souligner que cette entreprise bénéficie d’une image de marque très forte et d’une très forte popularité en Europe. Il détient également de nombreuses enseignes montrant une notoriété intéressante. Grâce à cette spécificité, Carrefour rassure les consommateurs et rencontre un succès quasi-immédiat à chaque fois qu’un de ses magasins ouvre quelque part.

La stratégie de Carrefour visant à proposer aux consommateurs des produits du quotidien à prix compétitif en fait un concurrent très sérieux pour les autres géants de ce secteur qui voudraient lui prendre des parts de marché. Pour cela, Carrefour peut notamment compter sur la diversité de ses enseignes qui lui permettent de toucher de nombreux segments du marché avec notamment les hypermarchés et supermarchés, mais aussi avec les enseignes de proximité comme Carrefour Market ou Carrefour City qui lui ont permis, ces dernières années, de développer son activité dans les centre-ville et de ne plus se cantonner aux zones commerciales de banlieue.

Récemment, le groupe Carrefour tente aussi de se donner une image de marque respectueuse du bien-être des consommateurs en supprimant de ses produits de nombreux additifs controversés. Il se veut ainsi particulièrement dans l’air du temps à une période où les préoccupations écologiques et de santé publique sont au cœur des débats.

Enfin et toujours d’un point de vue stratégique, Carrefour séduit les investisseurs par sa capacité à diversifier ses activités avec un portefeuille de marques en constante évolution. Le groupe n’hésite pas en effet à effectuer des opérations de rachat d’autres entreprises ou de chaines de magasins un peu partout dans le monde afin de gagner de nouvelles parts de marché et de toucher de plus en plus de consommateurs.

 

Les éléments en faveur d’une baisse du cours de l’action Carrefour :

Comme vous avez pu le constater en lisant les arguments qui précèdent, le groupe Carrefour dispose de nombreux atouts qui rassurent les investisseurs en Bourse et peuvent les mener à acheter ces titres, ce qui aurait pour effet une hausse du cours de ces actions en Bourse sur le long terme. Mais bien entendu, l’avenir de ce titre n’est pas aussi simple à déterminer puisqu’il faut également prendre en considération les arguments en faveur d’une possible baisse de son cours et que voici en détails.

Premièrement et si l’image de marque de Carrefour reste majoritairement correcte aux yeux des consommateurs des pays dans lesquels il est implanté, il est important de noter que celle-ci a été récemment mise à mal par le rappel de certains produits de consommation courante. Il va de soi que Carrefour devra désormais faire attention à ne plus faire la une de l’actualité avec ce type de problème ou il risquera de décevoir le marché et de perdre certains clients réguliers même les plus fidèles.

D’autre part, les activités du groupe Carrefour sont étroitement liées au marché domestique. Cela signifie que les revenus du groupe montrent de fortes variations en fonction du niveau du pouvoir d’achat de ces consommateurs, qui dépend lui-aussi de la santé de l’économie en général. Or, en raison de la crise économique actuelle, la consommation commence à baisser sur certaines gammes de produits et cela porte bien entendu préjudice à Carrefour comme à la plupart des grandes enseignes de ce secteur.

On remarque également que si Carrefour est particulièrement bien positionné en Europe, il ne parvient pas vraiment à s’implanter sur les autres continents, là où certains de ses concurrents sont capables de s’installer durablement. Cela entraine bien entendu un risque important du fait que Carrefour dépend en grande partie de la santé économique européenne pour ses revenus. Ainsi et en cas de recul de l’économie européenne, Carrefour ne pourra pas engranger des revenus de compensation ailleurs et sa rentabilité sera donc directement impactée.

Enfin, le dernier argument en défaveur de l’action Carrefour concerne cette fois la politique de prix menée par cette entreprise sur le marché français. En effet, à qualité équivalente, les produits commercialisés par Carrefour sont souvent légèrement plus chers que ceux de la concurrence. Cela concerne bien entendu les hypermarchés et supermarchés, mais aussi et surtout les enseignes de proximité qui pratiquent des prix particulièrement élevés. Cela prive en effet Carrefour d’une certaine partie de la clientèle ayant moins de revenus et qui lui préfère d’autres enseignes moins cher et peut également être un frein au développement de nouveaux magasins dans certaines zones géographiques.

Comme vous pouvez le constater, les freins à la croissance du cours de l’action Carrefour sont bel et bien présents et même assez nombreux. Vous devez donc bien réfléchir à la stratégie à mettre en place sur ce titre pour le trader sur le long terme et comparer ces arguments avec les arguments en faveur d’une hausse de cette action que nous vous avons cités plus haut.

 

Les opportunités et menaces pour le groupe Carrefour et son action en Bourse :

Maintenant que vous connaissez à la fois les arguments actuels en faveur d’une hausse de l’action Carrefour et ceux en faveur d’une baisse de ce titre, vous devez également connaitre les éléments susceptibles d’avoir une influence sur les activités de ce groupe dans l’avenir. Il s’agit bien entendu ici des opportunités et des menaces qui se présenteront au groupe pour les mois et années à venir.

Tout d’abord et en ce qui concerne les opportunités que pourrait saisir l’entreprise Carrefour pour accroitre sa croissance, on relève les points suivants :

  • Le développement de plus en plus important des services de Drive par l’enseigne est un facteur déterminant puisque ce marché est actuellement en pleine expansion et connait une demande en nette hausse depuis quelques années.
  • Il en va de même en ce qui concerne le commerce en ligne qui, comme vous le savez sans doute, est actuellement en plein essor. En effet, Carrefour développe de plus en plus ses activités de vente en ligne que ce soit avec retrait des courses en Drive ou livraison de ces courses au domicile des clients. Il y a donc fort à parier que cela l’aidera à générer davantage de revenus rapidement.
  • Carrefour pourrait également profiter du développement de ses produits de marque distributeur. En effet, ce segment montre des marges de plus en plus intéressantes pour les distributeurs et Carrefour a été l’un des premiers à exploiter ce filon. Il a donc une longueur d’avance sur certains de ses concurrents à ce niveau.
  • Enfin, les magasins de proximité, installés dans les centres-villes des grandes agglomérations devraient également gagner de plus en plus de parts de marché ce qui profitera bien entendu à Carrefour qui est déjà bien implanté dans de nombreuses villes de France et d’Europe.

Bien entendu, Carrefour devra également être capable de faire face à certaines menaces s’il souhaite conserver une rentabilité intéressante et permettre à son action en Bourse de gagner des points avec entre autres :

  • La croissance économique de la zone Euro peine actuellement à remonter après la crise financière qui l’a frappée de plein fouet il y a peu. Or, ce marché étant le marché principal de ce groupe, cela pourrait impacter ses bénéfices si cette croissance ne s’accélère pas dans les prochaines années.
  • Par ailleurs, le coût du travail en Europe ne cesse quant à lui d’augmenter. Cela oblige Carrefour à trouver des solutions pour réduire ses coûts opérationnels et conserver une rentabilité et des marges correctes.
  • Enfin, la concurrence de plus en plus forte à laquelle Carrefour devra faire face est une menace importante. Cela concerne à la fois le marché français et européen avec une montée en puissance actuelle des enseignes de hard discount qui gagnent de plus en plus de parts de marché, mais aussi le marché international sur lequel sont déjà positionnés ses principaux concurrents de grande taille et qui reste relativement difficile à pénétrer pour le géant français.

 

Faire des prévisions sur le cours de l’action Carrefour :

Pour réaliser des prévisions sur le cours de l’action Carrefour, il suffit de se concentrer sur les bons indicateurs et de suivre les évènements qui impactent directement ce marché. Parmi les éléments à surveiller, on trouve :

  • Les indicateurs techniques comme l’analyse des tendances
  • La santé économique de l’agro-alimentaire et de la grande distribution.
  • Les nouveaux magasins du groupe.
  • Le prix des matières premières
  • Le niveau de concurrence de ce secteur d’activité

Comment commencer à trader l’action Carrefour ?

Pour trader efficacement l’action Carrefour, faites confiance à un broker de qualité qui propose de nombreux outils et fonctionnalités d’aide à la décision et commencez à utiliser les CFD pour miser sur la baisse ou la hausse de ce titre.

Trader l'action Carrefour !

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent