Acheter l’action Michelin en Bourse

  • Capitalisation boursière totale : 16 436.68MEUR
  • Nombre de titres : 181 902 182
  • Place de cotation : Euronext Paris
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Automobile

Acheter et vendre par les CFD*
*65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.60 5 votes
 

L’activité de la société Michelin :

La société française Michelin est actuellement l’un des plus grands fabricants et vendeurs de pneumatiques au monde avec les marques Michelin, mais aussi BFGoodrich, Kleber, Uniroyal et Taurus.

Son activité consiste principalement en la vente et la distribution de pneumatiques avec deux réseaux de distribution agréés que sont Euromaster et TCI. Une plus petite partie de son activité concerne la vente de pneumatiques à destination des engins agricoles et de génie civil ou encore à destination des deux roues et des avions, ainsi que la vente d’équipements et de services numériques d’aide à la mobilité (ViaMichelin).

 Avec pas moins de 68 sites de production à travers le monde, Michelin a su répartir son chiffre d’affaire sur l’ensemble du globe. Il touche ainsi principalement le marché français, mais aussi le marché européen dans son ensemble et le marché américain.

 

Analyse du cours de l’action Michelin :

L’analyse technique historique de l’action Michelin démontre bien sa forte volatilité avec de nombreux mouvements très marqués, tant à la hausse qu’à la baisse.

Au cours des dix dernières années, on remarque surtout une importante hausse de juillet 2006 à juillet 2007, avec l’atteinte d’un plus haut à 107.19€, immédiatement suivie d’une chute jusqu’en mars 2009 avec l’atteinte d’un plus bas à 23.84€.

Depuis cette période, le titre a repris beaucoup des points perdus et évolue en dents de scie sur fond de tendance haussière mais avec de nombreux micromouvements très volatiles et donc particulièrement intéressants pour le trading à court ou moyen terme.

Ainsi, dès le mois de juin 2012, avec le franchissement de la résistance psychologique des 50€ que le titre peinait à casser, on assiste à une véritable envolée de son cours. Une première tendance lui permettra ainsi d’atteindre les 92.45€ en juin 2014. Mais cette hausse sera presque immédiatement suivie d’une correction baissière en direction des 66.77€ en septembre de la même année.

Rapidement, on assiste ensuite à une nouvelle reprise avec une prise de points qui permettra à l’action Michelin de franchir le seuil des 100€ en mai 2015. Mais cette nouvelle résistance ne casse finalement pas, ce qui pousse les investisseurs à vendre de nouveau leurs titres Michelin laissant le prix retomber à proximité des 80€.

Ce n’est finalement qu’en novembre 2016, lors d’une énième reprise haussière de cette action que le cours franchira de manière plus franche les 100€ et continuera alors sa progression haussière en direction des 122.65€ atteints en juillet 2017.

Il est envisageable que cette tendance haussière perdure dans les mois et années à venir en raison de sa force et du franchissement répétitif de plusieurs résistances majeures. Cependant, nous ne sommes pas à l’abri d’un retournement soudain de la tendance qu’il convient donc de surveiller avec attention.

 

Connaitre la concurrence de l’action Michelin :

Michelin a su, au fil des années, se faire une place parmi les leaders internationaux du secteur des pneumatiques et compte parmi les plus grands noms de ce domaine dans le monde, ce qui explique sa forte capitalisation boursière et sa popularité auprès des investisseurs de tous les pays. Cependant, il existe tout de même une concurrence importante dans ce secteur qu’il est intéressant de connaitre.

Sur le plan international, le principal concurrent de Michelin reste le géant américain Bridgestone qui partage la première place du classement en termes de parts de marché avec le français.

Mais il faut également compter avec la concurrence des outsiders comme GoodYear qui les talonne de près.

Plus loin derrière, l’entreprise Continental reste un concurrent sérieux pour Michelin et gagne peu à peu davantage de parts de marché.

Viennent ensuite d’autres sociétés moins importantes mais qu’il faut tout de même surveiller comme Sumimoto, Pirelli ou encore Yokohama.

Lorsque vous effectuez une analyse fondamentale du cours de l’action Michelin, vous devez bien entendu tenir compte des actualités directes de cette entreprise, mais aussi des actualités de ses principaux concurrents qui peuvent avoir une influence non-négligeable sur le cours de son action. Vous trouverez pour ce faire toutes les informations dont vous avez besoin sur les sites d’actualités économiques en ligne ou auprès de votre broker. Nous vous conseillons notamment de suivre les publications de résultats de chacune de ces entreprises ainsi que les dividendes versées par ces dernières.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Michelin :

Pour mieux comprendre comment le groupe Michelin parvient à rester leader du secteur des pneumatique dans le monde et fait face avec brio à la concurrence internationale, il faut connaitre la stratégie de développement qu’il a mise en place depuis de nombreuses années. Ainsi, Michelin a su tisser des liens intéressants avec différentes entreprises dont voici quelques exemples.

Le groupe Michelin, comme la plupart des entreprises les plus rentables mise notamment sur les nouvelles technologies pour sa communication marketing. Ainsi, il a fait appel aux services et au savoir-faire de sociétés spécialisées comme Atos Origin, Logica ou encore Accenture pour améliorer son efficacité opérationnelle et obtenir une flexibilité et une réactivité plus importantes de ses systèmes d’information. Il tend ainsi à rester à la pointe de la technologie afin d’améliorer sa compétitivité.

Michelin a aussi su mettre en place des alliances stratégiques afin d’écouler davantage de ses produits à travers le monde. Il a entre autres signé un accord avec le groupe de location de véhicules Europcar dont il est devenu le fournisseur officiel pour l’ensemble de ses véhicules de location.

Enfin, Michelin met aussi en place des alliances qui ne lui rapportent pas immédiatement d’argent mais qui lui permettent d’améliorer son image de marque comme son association avec le CNRS dans le cadre de la recherche technologique dans le domaine des pneumatiques. Michelin met ainsi son savoir-faire et ses connaissances au service de l’innovation nationale.

 

La composition de l’actionnariat de l’entreprise Michelin :

Pour spéculer sur le cours de l’action Michelin, il est préférable de bien connaitre la composition de son actionnariat que voici en détails :

  • 62.1% de l’actionnariat est composé d’actionnaires institutionnels non-résidents.
  • 25.1% est composé d’actionnaires institutionnels français.
  • 7.6% est composé d’actionnaires individuels français.
  • 3% de l’actionnariat est composé d’actionnaires individuels non-résidents.
  • 2% est constitué du plan d’épargne du personnel du groupe.
  • Enfin, 0.2% des parts de l’entreprise est détenu en auto-détention par le groupe Michelin lui-même.

 

Faire des prévisions sur le cours de l’action Michelin :

Pour réaliser des prévisions sur le cours de l’action Michelin, il suffit de se concentrer sur les bons indicateurs et de suivre les évènements qui impactent directement ce marché. Parmi les éléments à surveiller, on trouve :

  • Les indicateurs techniques comme l’analyse des tendances
  • La santé économique du secteur de l’automobile et des équipements
  • L’évolution de l’utilisation des nouvelles technologies et la concurrence
  • Les innovations et nouveautés du groupe

 

Les arguments en faveur d’une hausse du cours de l’action Michelin :

Si vous vous intéressez de près à l’action Michelin et que vous envisagez de prendre position sur ce titre, vous vous demandez sans doute dans quel sens vous devez prendre position et donc quelles seront les tendances de fonds futures les plus probables de ce titre. Pour vous aider dans cette tâche complexe, nous avons décidé de lister les arguments actuels en faveur d’une hausse de cette valeur puis les arguments en faveur d’une baisse de son cours. Commençons par les arguments haussiers que voici en détails.

L’un des arguments les plus probants en ce qui concerne une probable hausse du prix de ce titre à plus ou moins long terme concerne le fait que le groupe Michelin compte parmi les leaders du secteur des pneumatiques à l’international. Plus précisément, Michelin partage cette première place avec ses concurrents Bridgestone et Goodyear et chacun de ces grands acteurs de ce secteur détient environ 15% des parts de marché. Michelin est parvenu à atteindre cette position stratégique sur le long terme, notamment grâce à la qualité de sa stratégie d’expansion à l’international qui vise plus spécifiquement les économies émergentes sur lesquelles il est déjà bien implanté.

Le fait que les activités du groupe Michelin touchent différents segments de l’industrie automobile et de l’équipement automobile pour les particuliers comme pour les professionnels est un autre argument en faveur d’une poursuite de sa croissance. Ainsi, Michelin a réparti ses activités en trois grands pôles avec principalement les pneus pour les véhicules de tourisme et les fourgonnettes qui représentent plus de 57% des ventes, les pneus pour les poids lourds qui représentent 29% des ventes et les pneus spécifiques qui représentent 14% des ventes.  D’autre part, Michelin réalise une grande partie de ses activités dans le domaine des pneus de remplacement et se concentre de moins en moins sur les pneus de première monte. Ce segment est en effet plus porteur et générateur de revenus car il se montre beaucoup moins cyclique et dépend moins de l’activité et de la santé économique des constructeurs automobiles.

On apprécie aussi la très bonne répartition géographique des revenus de ce groupe qui génère un chiffre d’affaire à peu près équivalent en Europe, en Amérique du Nord et dans le reste du monde. Cela protège ainsi ses activités des risques liés à une crise économique localisée.

Toujours en ce qui concerne les atouts de Michelin, on peut également souligner le fait que cette entreprise met en place depuis plusieurs années une stratégie efficace de moindre dépendance à ses fournisseurs avec des solutions maisons. Cela lui permet notamment de ne pas subir les fluctuations du cours du caoutchouc naturel, des noirs de carbone et des matières premières dérivées du pétrole et donc de ne pas perdre en rentabilité en cas de hausse importante de ces cours.

Michelin compte également sur un positionnement stratégique sur certains types de pneus très spécifiques comme les pneus à destination de l’aéronautique, de l’agriculture, du génie civil, des mines ou des sports mécaniques pour se différencier de ses principaux concurrents et générer des marges plus élevées que celles obtenues par les pneus classiques. Il a également développé une gamme de pneus haut de gamme qui sont également plus margés que les autres pneus.

Les capacités de recherche et développement de cette entreprise ne sont plus à citer ici tant elles sont connues avec le développement de pneus technologiques et hautement performants mais aussi de pneus verts avec une faible résistance au roulement. Mais ce que l’on sait moins, c’est que Michelin innove également très fortement dans la recherche d’innovations en ce qui concerne son process de production et l’automatisation des sites industriels européens ou encore le redéploiement de la production industrielle dans les pays émergents.

Enfin et en ce qui concerne les arguments qui rassurent le plus les actionnaires et les investisseurs en Bourse, on peut également souligner la situation financière très solide et stable de Michelin comparativement à celle de ses principaux concurrents avec une note de confiance élevée. De plus, cette entreprise se montre généralement très généreuse avec ses actionnaires avec des programmes de rachat d’actions et un engagement de pay-out de plus de 35%.

 

Les arguments en faveur d’une baisse du cours de l’action Michelin :

Il va de soi que si vous souhaitez mettre en place une stratégie réellement efficace sur le cours de l’action Michelin, vous devez également prendre connaissance des arguments en faveur d’une baisse de ce cours. Si ces derniers sont moins nombreux que les arguments en faveur d’une hausse, ils sont susceptibles d’influencer de manière importante la décision des traders. Voici les principaux éléments à retenir :

Tout d’abord, on constate actuellement une forme de récession du marché du pneu dans le monde avec une baisse générale de la demande, notamment en provenance de l’industrie automobile. Cette récession n’est donc pas sans impact pour les groupes de ce secteur comme Michelin et peut donc avoir une influence non-négligeable sur son cours de Bourse.

D’autre part, certaines des activités de ce groupe ne montrent pas une visibilité suffisante pour anticiper les futurs profits. Cela concerne notamment les activités de pneus à destination des poids lourds qui connait une baisse de la demande sur certains marchés comme le marché américain et qui pourrait subir une concurrence de plus en plus forte en provenance d’Asie. Récemment, plusieurs usines européennes du groupe Michelin ont d’ailleurs été fermées à cause de cette récession de ce segment et cela pourrait bien entendu perdurer à l’avenir.

De plus, certains des concurrents de Michelin axant leur stratégie sur une vente de pneus à prix bas profitent actuellement de la baisse des cours du caoutchouc et du pétrole brut pour se montrer encore plus compétitif alors que Michelin reste axé sur une stratégie de qualité avant tout et pourrait donc perdre des parts de marché. Il en va de même en ce qui concerne les taux de change de moins en moins favorables aux activités et aux marges de Michelin en ce qui concerne ses exportations.

Enfin, l’action du groupe Michelin a récemment connu une hausse importante qui l’a amenée à toucher des plus hauts historiques. Cela pourrait entrainer une vague de ventes stratégiques avec prises de bénéfices et donc une tendance baissière purement spéculative.

 

Comment suivre le cours de l’action Michelin par le biais de l’actualité :

Intéressons-nous pour finir aux éléments de l’actualité que vous devez prendre en compte lors de vos analyses et notamment lorsque vous réalisez une analyse fondamentale de ce titre. En effet, certaines publications et certains évènements sont susceptibles d’avoir un impact fort sur le cours de cette action et nous vous proposons donc de les découvrir en détails.

Tout d’abord, il est impératif de surveiller avec la plus grande attention la santé économique du marché de la construction automobile. Par conséquent, on surveillera également les données économiques globales comme les revenus et le taux de chômage qui conditionnent ces activités et cette demande.

On suivra également de très près toutes les actualités au sujet de la concurrence de Michelin. En effet, historiquement, le cours de son action en Bourse s’est montré particulièrement sensible aux déclarations de certains des adversaires de ce groupe comme Goodyear. Ces annonces peuvent concerner des publications de résultats, la mise en place de plans stratégiques ou encore des opérations de fusion ou acquisition à l’étranger.

Les communications de Michelin en ce qui concerne l’évolution des résultats du plan mis en place en 2016 avec pour horizon 2020 seront également d’excellents indicateurs pour l’avenir de cet actif. Rappelons ici que le plan stratégique prévoir entre autres un chiffre d’affaire de plus de 21 milliards d’euros par le biais des différents points de vente du groupe à travers le monde, une marge opérationnelle comprise entre 11 et 15% dans le domaine des véhicule de tourisme, entre 9 et 13% dans le secteur des poids lourds, de 17 à 24% dans le secteur des pneus de spécialité, des économies de coûts à hauteur d’1.2 milliards d’euros, 1 milliard d’euros de flux libres de trésorerie, une rentabilité globale de 15% des capitaux employés par le biais de l’innovation et une hausse de 10% de la performance des pneus ainsi qu’un abaissement des coûts.

Enfin, l’accroissement du nombre de véhicules en circulation dans le monde sera également un indicateur intéressant en ce qui concerne les activités de pneus de remplacement du groupe.

L’ensemble de ces informations peut être consulté en ligne en faisant appel à des sites spécialisés dans l’économie ou dans ce secteur d’activité, au flux d’actualité de votre broker ou à un flux d’actualités personnalisé de votre choix. Mais en plus des signaux d’achat et de vente que vous obtiendrez par le biais de ces informations, n’oubliez pas également de consulter les graphiques boursiers et de réalise en parallèle une analyse technique complète et méticuleuse de cette action afin d’affiner encore davantage vos stratégies d’investissement en vérifiant la concordance de ces deux analyses.

Comment commencer à trader l’action Michelin ?

Vous voilà prêt à acheter l’action Michelin et à la trader en ligne ! Pour cela, rendez-vous immédiatement sur la plateforme d’un des meilleurs courtiers du moment pour y créer votre compte d’investisseur.

Trader l'action Michelin !

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent