Acheter l'action Peugeot (PSA) en Bourse

  • Capitalisation boursière totale : 12 755.60 MEUR
  • Nombre de titres : 808 083 820
  • Place de cotation : Euronext Paris
  • Marché : Compartiment A
  • Indice : CAC 40
  • Secteur d’activité : Automobiles

Acheter et vendre par les CFD*
*65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.33 3 votes
 

L’activité de la société Peugeot :

La société Peugeot est actuellement le deuxième constructeur automobile en Union Européenne. Mais son activité peut être répartie en trois secteurs bien distincts, à savoir :

  • La division automobile qui gère les activités de conception, fabrication et vente de voitures particulières et de véhicules utilitaires sous les marques Peugeot, mais aussi Citroën et DS.
  • La division de l’équipement automobile avec le groupe Faurecia qui est un spécialiste des systèmes d’intérieur, de sièges automobiles, d’extérieurs d’automobile et de toutes les technologies de contrôle des émissions.
  • La division des activités de financement : Avec le groupe Banque PSA France qui gère les financements de ventes des véhicules de marque Peugeot, Citroën et DS, mais aussi le financement des réseaux de distribution. Ce groupe a actuellement le statut d’établissement financier.

Actuellement, Peugeot emploie plus de 189 786 personnes.

 

Connaitre la concurrence de l’action Peugeot :

Le groupe PSA est aujourd’hui l’un des plus grands noms du secteur de l’automobile en Europe et tente de se positionner également dans le reste du monde. Il est bien entendu concurrencé par d’autres grands groupes qui lui livrent une guerre sans merci.

Ainsi, sur le marché européen, les principaux concurrents de Peugeot sont le constructeur allemand Volkswagen, le français Renault et l’italien Fiat. En ce qui concerne le marché international, PSA affronte la concurrence de l’américain Ford et du japonais Toyota.

Il est très simple de se procurer des informations à propos de ces différentes entreprises car elles font toutes partie d’indices boursiers importants. Ainsi, vous trouverez des informations au sujet de leurs actualités et de leurs résultats sur le site ou la plateforme de votre broker ou sur des sites web spécialisés dans l’économie. Nous vous conseillons d’intégrer ces informations à votre analyse fondamentale de ce titre afin de pouvoir anticiper au mieux les futures variations de ce titre et ainsi de mettre en place des stratégies probantes.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Peugeot :

Le groupe Peugeot-Citroën ou PSA doit sa position sur le marché à une stratégie commerciale bien rodée, reposant en grande partie sur des alliances stratégiques avec d’autres grandes entreprises de ce secteur ou de secteurs différents. Il est donc important de se tenir informé de ces alliances afin de déterminer leur impact possible sur le cours de cette action.

On sait par exemple que le groupe PSA s’est allié avec son concurrent américain Ford afin de concevoir des moteurs diesel. Cette collaboration dure depuis plusieurs années et vient d’être reconduite pour quelques années supplémentaires.

Toujours dans le cadre d’une stratégie de développement, PSA est partenaire des entreprises Orange et Ericsson avec lesquelles il met au point un véhicule intégrant une connexion sur le réseau 5G depuis le début de l’année 2017.

PSA a également trouvé des alliés dans le domaine du financement. C’est le cas de la banque BNP Paribas qui vient de signer un accord à long terme avec le constructeur afin de financer le rachat d’Opel/Vauxhall. C’est aussi le cas de la banque Santander qui est le partenaire de PSA Finance pour le financement des véhicules Peugeot, Citroën et DS depuis quelques années déjà.

En plus de ces alliances stratégiques, il est intéressant de suivre les autres actualités du groupe comme les opérations de rachat ou de fusion qui peuvent avoir une influence très forte sur la cotation de cette action en Bourse.

 

Analyse des cours de l’action Peugeot :

L’analyse graphique du cours de l’action Peugeot est très spécifique et marquée par des périodes de forte volatilité, principalement à la baisse en ce qui concerne les dix dernières années. Ainsi, de juin 2007 à janvier 2008, le prix de cette action a connu une chute historique avant de finalement se réapprécier jusqu’en juillet 2011. On observe alors une nouvelle baisse qui se terminera en juin 2013. Depuis, le titre semble remonter progressivement, ce qui laisse présager une tendance haussière à long terme. 

On remarque en effet une progression haussière non dénuée de retracements baissiers avec une volatilité également aléatoire. Le titre a ainsi franchi le seuil des 10€ avec quelques difficultés en début d’année 2014. Il faudra attendre la fin de cette même année pour que l’action se dirige enfin vers une tendance haussière plus marquée en direction des 20€, seuil qu’elle n’atteindra finalement pas. Le cours de l’action Peugeot aura tout de même réussi à rattraper quelques points à 19.34€ en juin 2015 avant de finalement retracer vers les 11€ en juillet 2016.

Depuis la fin de l’année 2016, le titre Peugeot se reprend à la hausse et se dirige de nouveau vers la résistance technique des 20€. Un franchissement de cette dernière devrait amener à une poursuite haussière plus importante mais si ce seuil résiste, il faut s’attendre à une nouvelle baisse.

 

Pourquoi et comment faut-il trader le cours de l’action Peugeot en ligne ?

L’action Peugeot a longtemps fait office de valeur-refuge de la Bourse de Paris mais déçoit depuis quelques années les investisseurs suite à la forte baisse enregistrée avant 2014. Il est donc logique de se demander s’il est réellement intéressant de trader cette action et comment faire pour la trader au mieux.

Bien que le marché se montre très hésitant ces derniers mois, les analystes restent confiants quant à un retour à la hausse du titre, mais pas dans l’immédiat. Pour prendre des positions à l’achat sur le long terme sur ce titre, il est recommandé d’attendre une nouvelle correction baissière en direction des 11€. L’analyse technique nous indique en effet que sous ce seuil, le cours rencontrera un support majeur qui devrait entrainer un retournement haussier fort avec une possibilité importante de retour au-dessus du niveau des 20€.

Si tous les acteurs du secteur de la construction automobile ont récemment connu des baisses similaires en Bourse, PSA a subi 5 fois plus de pertes que son concurrent direct, le constructeur français Renault. Il est donc logique que cette sous-évaluation soit rapidement corrigée à mesure que les investisseurs s’intéresseront de nouveau à cette action.

Si vous souhaitez prendre des positions plus courtes, nous vous conseillons de suivre attentivement les indicateurs techniques mais également de baser vos prises de position sur les actualités de ce secteur.

 

Les éléments en faveur d’une hausse du cours de l’action Peugeot :

Pour continuer à attirer les investisseurs et accroître sa rentabilité et ses bénéfices, le groupe Peugeot dispose d’un certain nombre d’atouts. En effet, ce sont ces forces que vous devez étudier et comparer avec les faiblesses de cette entreprise afin de connaitre les arguments en faveur d’une hausse du cours de l’action Peugeot et les arguments en faveur d’une baisse de cette valeur. Nous vous proposons donc de commencer cette analyse avec un récapitulatif des éléments qui pourraient pousser les investisseurs à acheter ce titre.

Tout d’abord, la position du groupe PSA sur le segment des constructeurs automobiles est sans aucun doute l’un des principaux atouts de cette entreprise et de son titre boursier. En effet, actuellement, le groupe Peugeot est le leader de ce secteur en ce qui concerne le marché français. Mais il se positionne également très bien sur le plan européen puisqu’il est le deuxième plus grand constructeur de cette zone. Sur le plan international, PSA fait bien entendu partie des géants de cette industrie.

Un autre point fort de cette valeur concerne sa popularité et son image de marque, notamment en ce qui concerne les marques de véhicules Peugeot et Citroën qui bénéficient d’une image très positive auprès du grand public dans le segment des véhicules moyenne gamme. Cela lui permet de fidéliser sa clientèle existante et de conquérir de nouveaux clients.

Le groupe PSA s’est également démarqué de la concurrence grâce à une stratégie d’alliances bien pensée avec certains de ces concurrents directs. Cela concerne notamment le secteur de la recherche et du développement avec des coentreprises mais aussi le secteur de la production de certaines pièces automobiles et notamment de pièces moteurs. Parmi les entreprises avec lesquelles PSA a l’habitude de créer des alliances, on retrouve notamment les constructeurs General Motors, BMW ou encore Mitsubishi.

PSA est également bien positionné sur le segment des véhicules électriques et des véhicules hybrides avec de nombreux modèles déjà sur le marché et d’autres modèles encore en développement. Au regard de la croissance intéressante de ce segment et des enjeux écologiques mondiaux actuels, cela lui garantit des revenus futurs intéressants.

Cela nous amène à un autre point fort important de ce titre et qui concerne la forte capacité d’innovation de ce groupe qui investit beaucoup en recherche et développement et sort chaque année des modèles de véhicules à la fois innovants et plus performants.

Bien entendu et d’un point de vue financier, les actionnaires et les investisseurs sont séduits et rassurés par les résultats plus que positifs que publie chaque année le groupe PSA. Le groupe montre en effet un niveau de profit très intéressant pour ce secteur industriel et un flux de trésorerie également probant.

Pour finir, le dernier atout dont dispose le groupe Peugeot pour attirer toujours davantage d’investisseurs vers son titre boursier concerne sa communication globale. Le groupe mise en effet beaucoup sur sa stratégie marketing avec de nombreuses publicités sur les différents médias, mais également sur une popularité basée sur une forte visibilité par le biais de ses activités dans le domaine des sports mécaniques. Ainsi, les véhicules du groupe montrent notamment de belles performances dans le cadre des championnats de rallye.

 

Les éléments en faveur d’une baisse du cours de l’action Peugeot :

Bien entendu et si les arguments en faveur d’une hausse du cours de l’action Peugeot à moyen ou long terme sont importants, le groupe a aussi ses faiblesses et les arguments susceptibles d’influencer à la baisse cette action en Bourse doivent être connus et maîtrisés afin de ne commettre aucune erreur stratégique. Voici donc les éléments négatifs à propos de cette action :

Tout d’abord, le groupe PSA montre des difficultés à bien maîtriser ses économies d’échelle. De ce fait, sa capacité de croissance est réduite et les perspectives de hausse de ses revenus sont moins importantes que celles de ses concurrents.

La production du groupe est également trop importante comparativement à la demande actuelle du marché automobile. Il semblerait en effet que le groupe ait surestimé cette demande et se retrouve aujourd’hui avec des stocks de véhicules neufs importants qu’il ne parvient pas à écouler alors même que la production continue sur sa lancée.

La stratégie d’expansion du groupe PSA comprend de nombreuses alliances avec d’autres entreprises mais on peut néanmoins déplorer le manque d’investissements dans le domaine des acquisitions et des opérations de fusion. De ce fait, Peugeot ne parvient pas à étendre ses activités à l’international de manière plus probante.

Le manque d’internationalisation des activités de vente de véhicules du groupe PSA est bien entendu ici un autre point négatif pour sa croissance. En effet, actuellement, l’entreprise Peugeot est fortement dépendante au marché européen et au marché nord-africain qui sont ses principaux secteurs cibles. D’un autre côté, ses concurrents quant à eux commencent à se positionner sur certains marchés porteurs comme les marchés émergents d’Asie.

Un autre point faible du groupe PSA concerne également son incapacité à innover suffisamment pour se positionner sur le segment des véhicules haut de gamme ou de luxe, segment qui est pourtant particulièrement porteur et moins cyclique car moins sensible à la santé économique générale. L’entreprise dépend encore en majorité du segment des véhicules moyenne gamme et entrée de gamme dont les ventes sont très aléatoires.

Enfin et d’une manière générale, la concurrence qui touche le marché de la construction automobile est un autre point négatif pour la croissance du groupe Peugeot qui doit faire face à des ennemis de taille au niveau européen comme Volkswagen ou au niveau français comme Renault. Ces concurrents rivalisent en effet d’innovation et de stratégie pour gagner de nouvelles parts de marché et se positionnent avantageusement sur les nouveaux marchés internationaux.

En définitive, l’action Peugeot compte presque autant d’atout que de défauts et vous devez donc réaliser une comparaison entre ces points négatifs et positifs afin d’envisager les futures variations de ce titre de la meilleure manière possible et de prendre des positions stratégiques réfléchies.

 

Les opportunités et menaces du groupe Peugeot et de son action en Bourse :

Si les éléments que nous venons de vous citer vous permettent d’avoir un regard objectif sur la situation actuelle de l’entreprise Peugeot, ils ne tiennent pas compte des évènements futurs pouvant avoir une influence sur son cours de Bourse. C’est ce que nous vous proposons de découvrir maintenant avec les principales opportunités de développement de ce groupe ainsi que les menaces qui peuvent venir entraver ce développement.

Commençons par les opportunités que le groupe Peugeot pourrait saisir afin d’accroitre son expansion et d’augmenter sa rentabilité.

  • Tout d’abord, le groupe Peugeot a de grandes chances de réussir à développer ses activités sur les marchés émergents grâce à des alliances stratégiques. C’est le cas notamment d’une récente joint-venture créée à 50/50 avec le groupe Toyota en République Tchèque mais pourrait également concerner d’autres futures alliances de ce type.
  • Les partenariats visant à réduire les coûts de production du groupe pourraient également se multiplier dans les années à venir et devraient ainsi offrir des marges plus importantes au groupe avec une répercussion directe sur l’attrait des traders pour cette action en Bourse.
  • Si le marché de l’automobile a tendance à stagner en Europe, il n’en est pas de même pour tous les pays puisque certains marchés sont en plein essor. Cela concerne notamment le marché brésilien sur lequel PSA est en train de s’implanter avec succès et qui devrait lui assurer de nombreuses ventes futures.
  • Enfin, les véhicules hybrides développés par le groupe PSA rencontrent un franc succès sur le marché grâce à des tests de performances réussis là où certains véhicules concurrents n’ont pas obtenu de note satisfaisante. Cela devrait aussi augmenter la popularité de cette marque et entrainer une hausse des ventes.

En ce qui concerne les menaces directes que devra affronter le groupe Peugeot dans les années à venir, on suivra également les points suivants :

  • Tout d’abord et comme nous l’avons mentionné plus haut, le niveau de compétition de ce secteur d’activité est particulièrement élevé aujourd’hui et devrait continuer de croitre dans les années à venir.
  • Les coûts financiers engagés par Peugeot dans la recherche et le développement entraineront sans doute des résultats nets passagers moins attractifs que ceux présentés précédemment par le groupe ce qui pourrait induire une baisse du cours de cette action sur le marché.
  • Sur les marchés émergents, Peugeot devra affronter des concurrents de taille avec les entreprises japonaises et coréennes qui dominent actuellement ce secteur avec une production locale et une forte popularité.
  • Enfin, la délocalisation nécessaire d’une grande partie de la production du groupe PSA devrait également être mal vue par l’Etat français et pourrait peser à la fois sur l’image du groupe en France et sa capacité à s’aligner sur les tarifs de ses principaux concurrents qui produisent déjà à moindre coût et peuvent vendre leurs véhicules moins chers ou réaliser davantage de marge avec des prix équivalents.

 

Faire des prévisions sur le cours de l’action Peugeot :

Il est assez simple de faire des prévisions sur le cours de l’action Peugeot car les indicateurs à suivre sont clairs et nombreux. Ainsi, il faut surveiller en particulier les données suivantes :

  • L’analyse technique en général, notamment pour le trading à court terme
  • La sortie de nouveaux véhicules ou de nouvelles technologies
  • La sortie de nouveautés chez les concurrents
  • La santé économique européenne
  • Les décisions politiques concernant ce secteur

Commencer à spéculer sur le cours de l’action Peugeot :

Pour spéculer sur le cours de l’action Peugeot, l’idéal est d’utiliser les CFD par le biais d’un courtier Forex. Vous pourrez ainsi trader à la hausse comme à la baisse.

Trader l'action Peugeot !

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent