Trader l'action Spie

  • Capitalisation boursière : 2 898.96 MEUR
  • Marché : Compartiment A / Euronext Paris
  • Indice principal : CAC 40
  • Secteur d’activité : Technologie / Industrie

75% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Note: 4.50 2 votes
 

Détail des activités du groupe Spie :

Avant toute chose et afin de poser les bases de vos analyses du cours de l’action Spie, il est bien entendu indispensable de bien connaitre cette entreprise et ses différentes activités ainsi que sa structure par actionnariat. Nous allons donc vous en dire ici un peu plus à propos de ce groupe afin de vous aider à en anticiper la croissance ou tout autre enjeu majeur dans son développement et ainsi mettre en place une stratégie d’investissement bien pensée.

Le groupe Spie est une entreprise française spécialisée dans le secteur des services multi-techniques. Plus précisément, ce groupe exerce des activités de prestations de services dans les domaines du génie électrique, du génie mécanique ou encore du génie climatique ainsi que des prestations de services pour les systèmes de communication ou encore des services spécialisés liés à l’énergie.

Spie assure ainsi notamment la conception, la réalisation et l’exploitation ainsi que la maintenance d’installations économes en énergie et qui respectent l’environnement.

Il est intéressant de connaitre la répartition géographique des activités du groupe Spie en termes de chiffre d’affaires. En effet, actuellement, ce groupe ne réalise que 42.20% de son chiffre d’affaires en France, 26.9% en Allemagne et le reste soit 30.9% de son CA dans le reste du monde et principalement en Europe.

La répartition de l’actionnariat du groupe est également importante à connaitre pour bien évaluer cette action. Ainsi, La Caisse de dépôt et de placement du Québec détient 10.6% des parts devant la FFP SA qui en détient 5.46%. Viennent ensuite Aviva Investors Global Services Ltd avec 4.17% des parts, Natixis Investments Managers International SA avec 3.93% des parts, Spie SA Employee Stock Ownership Plan avec 3.57% des parts, Norges Bank Investment Management avec 2.36% des parts, CRUX Asset management avec 2.32% des parts, La Financière de l’Echiquier SA avec 2.10% des parts, The Vanguard Group Inc avec 2.10% des parts ou encore Gauthier Louette avec 1.57% des parts.

 

Connaitre la concurrence de l’action Spie:

Vous devez également vous intéresser de près à la concurrence de cette entreprise. En effet, Spie exerce ses activités sur un secteur particulièrement en proie à une forte concurrence ce qui l’expose à la fois à de petits et moyens concurrents mais aussi à des adversaires de grande taille et qui représentent une réelle menace pour ses parts de marché. Ce sont ces concurrents les plus importants que nous allons vous présenter maintenant plus en détails.

  • Tout d’abord, on va parler du groupe Dalkia qui est le concurrent direct de Spie et qui est également une entreprise française spécialisée dans les services énergétiques et la production d’énergie décentralisée. Elle développe entre autres des énergies renouvelables alternatives comme la biomasse, la géométrie, le biogaz et les énergies de récupération avec la valorisation de la chaleur dégagée par les sites industriels ou par les data centers ou encore la valorisation énergétique des déchets. Notons que cette entreprise est également une filiale du groupe énergétique français EDF depuis le 25 juillet 2014. Son chiffre d’affaires a atteint plus de 4 milliards d’euros en 2018 et le groupe Dalkia emploie actuellement près de 16 000 personnes.
  • Un autre concurrent sérieux de Spie est la filiale Engie Cofely du groupe Engie. Cette entreprise est en effet l’un des leaders actuels de la transition énergétique sur le marché français et son appartenance à l’un des premiers leaders énergéticiens au monde n’est pas un hasard. Il s’agit d’une société spécialisée dans les services en efficacité énergétique et environnementale qui propose par exemple aux entreprises et aux collectivités des solutions visant à mieux utiliser les énergies et à réduire leur impact environnemental.
  • Il va de soi que l’autre géant de la construction et des infrastructures français, Bouygues, fait partie des concurrents que vous devez prendre en compte lors de votre analyse du cours de l’action Spie. En effet, ce groupe industriel se structure actuellement en trois grands pôles d’activité dont la construction avec Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas, les télécoms avec Bouygues télécom et les médias par le biais du groupe TF1 qu’il détient. En 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 35 555 millions d’euros. Il exerce ses activités à l’international avec une implantation dans près de 93 pays différents et il emploie actuellement plus de 129 000 personnes dont une grande partie à l’international. On notera que ce groupe fait partie des sociétés intégrant l’indice boursier français CAC 40 et qu’il est même la première société cotée par son actionnariat salarié avec 19% des titres du groupe appartenant aux employés.

Nous vous conseillons vivement de garder un œil sur ces concurrents et de réaliser de manière systématique une analyse de leurs actualités, de leurs résultats et de leurs annonces importantes avant toute prise de position sur le cours de l’action Spie.

 

Les alliances stratégiques mises en place par le groupe Spie :

Maintenant que vous en savez davantage à propos de Spie, de ses activités et de ses concurrents directs, nous vous proposons d’aller plus loin en partant à la découverte des principaux partenaires stratégiques de cette entreprise. Par le passé, Spie a en effet noué des alliances avec d’autres entreprises dont voici quelques exemples récents qui vous aideront à comprendre l’intérêt de tels rapprochements.

  • Le premier partenariat dont nous allons vous parler aujourd’hui est celui mis en place par Spie en 2018 par le biais de deux de ses filiales à savoir Spie ICS et Spie Industries et Tertiaire qui ont sogné un accord de partenariat avec l’IoT Valley. L’IoT Valley est un écosystème européen de start-ups dédié à l’Internet des Objets. Dans le cadre de ce partenariat, les entreprises de Spie vont ainsi partager leur savoir-faire et leurs expertises pour mieux répondre aux besoins et aux attentes de la maison mère Spie en matière de connectivité des objets et d’innovation. Ce partenariat stratégique entre Spie et l’IoT Valley a pour principal intérêt le partage d’une vision, de solutions et des savoir-faire et expériences autour des objets connectés. Dans le cadre de cet accord, le groupe Spie sera notamment amené à échanger de manière régulière avec l’IoT Valley dans le but de concevoir et de développer des offres innovantes et sur-mesure.
  • Toujours en 2018, c’est un autre partenariat stratégique intéressant que la filiale de services numériques du groupe Spie appelée Spie ICS a mis en place avec le groupe mondialement connu Capgemini. Il s’agit cette fois d’un accord industriel à destination du marché français du support utilisateur et qui concerne plus précisément la maintenance et l’assistance sur site de postes de travail et d’équipements associés. En effet et grâce à cet accord, Spie ICS est devenu le partenaire industriel exclusif de Capgemini pour tous les types de prestations de services et d’opérations sur le marché du support utilisateur sur site.  Cette alliance a donc pour objectif de créer une collaboration commerciale et opérationnelle qui permettra à Capgemini et à Spie ICS de mettre en commun leurs expertises sur ce segment spécifique de la gestion des infrastructures. Rappelons que les deux entités collaboraient déjà depuis 2013 et ont créer par le passé des projets de grande ampleur au sein de diverses organisations comme le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives et la Direction Générale de l’Armement. D’autre part, on sait que certaines perspective d’extension de cet accord sont déjà envisagées dans le but d’étendre aux nouveaux usages des utilisateurs ce projet. Les deux entreprises envisagent également de déployer ce partenariat dans d’autres pays européens.
  • Enfin, le dernier partenariat dont nous allons vous parler ici est celui signé en 2019 entre Spie et Heliox Automotive BV sous la forme d’un contrat de services. Ce contrat porte plus spécifiquement sur l’installation, l’exploitation et la maintenance des infrastructures de recharge d’Heliox. L’objectif de ce nouveau partenariat pour Spie est d’affirmer une nouvelle fois son ambition de jouer un rôle majeur sur le marché de la mobilité électrique. Le directeur de la stratégie, du développement et des fusions-acquisitions du groupe a ainsi affirmé que Spie s’est imposé comme un partenaire de premier plan pour l’installation, l’exploitation et la maintenance des infrastructures de recharge. Ce segment en constant essor permet ainsi au groupe de consolider sa position d’acteur clé sur les marchés de ma Smart City et de la transition énergétique. Alors qu’il est historiquement présent sur le marché des transports publiques, le groupe Spie élargit aujourd’hui son offre et intervient en tant qu’installateur sur des projets paneuropéens, notamment sur le segment des solutions de recharge haute puissance comme avec Ionity.  Grâce à ce partenariat avec Heliox, Spie obtient donc l’opportunité de développer son expertise dans les stations de recharge pour les transports publics.

Il va de soi que ces trois exemples de partenariats signés par Spie font partie du passé et doivent uniquement vous servir à analyser l’impact de telles annonces sur le cours de cette action afin d’anticiper de la manière la plus probante possible l’effet de futures annonces de ce type et ainsi de prendre position de manière efficace sur ce titre.

 

Les forces et les faiblesses de l’action Spie en tant qu’actif de Bourse :

Un autre élément important de l’analyse d’une action en Bourse comme l’action Spie concerne l’analyse des forces et des faiblesses de cette entreprise. Ces atouts et défauts vont en effet influencer la manière dont les investisseurs vont prendre leurs positions sur le long terme sur cette valeur.

Commençons donc par un rappel des principaux points forts dont dispose actuellement le groupe Spie et qui pourraient lui permettre de gagner de nouveaux points dans les mois et années à venir :

  • Tout d’abord, rappelons que le groupe Spie bénéficie d’un positionnement très intéressant sur certains segments spécifiques. Il est ainsi le numéro deux de services multi-techniques en Europe avec environ 4% des parts de marché et des activités qui vont de la conception à la maintenance des installations électriques, mécaniques et climatiques.
  • On peut également apprécier l’organisation des activités du groupe et leur bonne répartition sur les 4 grands segments opérationnels majeurs. Cela concerne bien entendu la répartition géographique des revenus qui se montre assez régulière et équilibrée en Europe mais aussi la bonne répartition des activités sur les segments du pétrole, du gaz naturel et du nucléaire.
  • Le secteur d’activité sur lequel le groupe Spie exerce ses activités est également un atout indéniable de cette entreprise. En effet, ce marché est fragmenté et porté par l’externalisation des services ce qui provoque une croissance supérieure à celle du PIB Européen.
  • Toujours parmi les principales forces de ce groupe on retiendra le développement orienté vers 3 grandes activités avec les services mécaniques et électriques, les services technologiques de communication et l’information ainsi que la gestion technique des installations.
  • Les résultats du groupe Spie offrent également une bonne visibilité grâce à l’aspect récurrent des activités de maintenance qui génèrent la plus grande part des revenus et à la limitation du risque industriel avec la diversification des clients du groupe. Le groupe Spie a également montre sa capacité à maintenir des marges intéressantes même en cas de baisse de son chiffre d’affaires.
  • D’une manière générale, on retiendra également parmi les atouts du groupe Spie le fait que sa situation financière reste relativement saine et qu’il offre un taux de redistribution très intéressant de l’ordre de 40%.

Maintenant que vous connaissez les forces du groupe Spie, prenons quelques instants pour en analyser les principales faiblesses :

  • Premièrement, le fait que certains pays n’investissent plus autant qu’avant dans le secteur public pénalise parfois les activités du groupe et peuvent, à terme, lui faire perdre beaucoup d’argent. C’est notamment le cas du marché français et du marché britannique.
  • Il en va de même pour certains segments actuellement en perte de vitesse avec une baisse importante des commandes notamment dans le pétrole et le gaz et une baisse sensible du chiffre d’affaires global.
  • Parallèlement à cela, le fait que le groupe Spie emploie beaucoup de ses salariés en Europe l’expose au risque de montée des salaires et donc à une baisse de ses marges.
  • Enfin, on notera que le cours de cette action ne connait pas de réelle progression haussière depuis sa première cotation.

En tenant compte de ces forces et faiblesses de Spie, vous aurez toutes les chances de mettre au point une stratégie de trading efficace et fiable.

 

Comment réaliser une bonne analyse fondamentale du cours de l’action Spie :

Si le fait d’analyser les forces et les faiblesses du groupe Spie vous donnera sans doute une idée de ses capacités de croissance et donc des possibilités d’évolution de son action en Bourse, vous devez également réaliser une analyse fondamentale de cette valeur en analysant les éléments suivants dans l’actualité :

  • Les réglementations européennes qui encadrent beaucoup les activités de ce groupe en ce qui concerne notamment la sous-traitance, les déchets électriques ou encore les marchés publics. Il en va de même pour les commandes publiques qui génèrent encore une grande partie des revenus du groupe et qui ont tendance à fluctuer selon les budgets.
  • On suivra bien entendu toutes les opérations du groupe visant à poursuivre une stratégie d’augmentation de ses parts de marché en Europe.
  • Le groupe Spie communique régulièrement des objectifs en termes de croissance, de production et de marge que vous pouvez utiliser à bon escient pour analyser ce titre.
  • Enfin, on gardera bien entendu aussi un œil sur la concurrence de ce secteur d’activité et sur les principaux adversaires de Spie dont l’actualité peut avoir une influence directe sur ce titre.

En étudiant ces différents points en en comparant les signaux obtenus par cette analyse fondamentale à ceux que vous procurera l’analyse technique, vous aurez davantage de chances de détecter les futures tendances de l’action Spie.

Où et comment trader sur le cours des actions françaises :

Vous pouvez trader de nombreuses actions du marché boursier français en ligne en rejoignant un broker de CFD et en vous inscrivant sur sa plateforme de trading. Découvrez vite l’un des meilleurs brokers du moment.

Trader les actions françaises !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.