Note: 4.63 27 votes
 

Les frais de courtage des brokers CFD :

Les brokers CFD vous permettent de trader divers actifs financiers comme les paires de devises, les matières premières ou encore les actions en Bourse grâce à des contrats spécifiques appelés « CFD ». Ces contrats vous permettent de générer des profits en fonction de la différence entre le cours de l’actif à l’ouverture de votre position et son cours à la clôture de votre position.

Pour se rémunérer, ces brokers ne facturent pas de frais de courtage par opération mais utilisent ce que l’on appelle des « spreads ». Ces spreads peuvent être fixes ou variables en fonction de la situation des marchés et diffèrent d’un actif à un autre. Pour mieux comprendre comment fonctionnent ces spreads, voici un exemple simple :

Sur votre plateforme de trading, vous souhaitez investir sur le cross EUR/USD. Au moment de votre prise de position, vous observez un cours à 1.5710 mais vous pouvez acheter ce cross au cours de 1.5713. Dans ce cas, le spread est de 0.0003 ou 3 pips. C’est cette légère différence qui représente la rémunération du broker sur votre position. Bien entendu, plus vous investissez d’argent, plus ce spread sera élevé.

 

Les frais de courtage des ordres de Bourse traditionnels :

Si vous placez des ordres de Bourse sans passer par les CFD, en utilisant la plateforme d’une banque ou d’un courtier spécialisé comme Binck, vous devrez vous acquitter de frais de courtage traditionnels.

Ces frais de courtage peuvent prendre la forme d’un pourcentage du montant de l’ordre passé ou être fixes. Dans le cas des actions américaines, ces frais de courtage peuvent être définis en fonction de la taille de l’ordre ou le nombre de titres achetés ou vendus, et ce, quel que soit le montant investi. Notez que certains courtiers demandent parfois un pourcentage en plus d’une commission forfaitaire.

Il n’est pas rare non plus de constater un montant minimum de commission permettant au courtier de s’assurer une rémunération même sur des ordres de petite taille. De la même manière, un plafond de commission est assuré par certains brokers afin de vous éviter des frais de courtage trop élevés.

 

Les autres frais facturés par les brokers :

Si les brokers en Bourse ne facturent pas de frais de courtage, cela ne signifie pas pour autant qu’ils se limitent aux simples spreads. En effet, la plupart des courtiers en ligne facturent également certains frais supplémentaires, en cas notamment de retrait des bénéfices, au-delà d’une certaine somme ou avec un moyen de paiement bien particulier.

Cependant, ces frais restent minimes et insignifiants comparativement aux frais de courtage des banques, sans compter que les établissement de courtage classiques facturent eux-aussi certains frais en cas de retrait de tout ou partie du capital investi.

Trouver le meilleur broker en ligne:

Le broker eToro vous propose actuellement la gratuité des commissions sur les actions (Achat/Vente sans effet de levier) en Bourse. Découvrez sans plus attendre son offre de trading en ligne et investissez à moindre frais sur le marché boursier.

Ouvrir un compte chez eToro !

eToro est une plateforme à multi-actifs offrant à la fois des investissements en actions et en crypto-actifs, ainsi que le trading d'actifs sous forme de CFD.

Veuillez noter que les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide de fonds en raison de leur effet de levier. 75% des comptes de traders particuliers perdent des fonds lorsqu'ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez bien comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Le contenu en question est fourni uniquement à titre informatif et ne doit pas être considéré comme des conseils de placement. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs. L'historique de trading remonte à moins de 5 ans et risque de ne pas être suffisant pour servir de base à une décision d'investissement.

Les crypto-actifs sont des instruments volatils qui peuvent fluctuer considérablement dans un laps de temps très court et ne conviennent donc pas à tous les investisseurs. Autre que par l'intermédiaire de CFD, le trading de crypto-actifs n'est pas réglementé par aucun cadre réglementaire de l'UE et n'est donc supervisé.