Investir dans le cacao

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent

Acheter et vendre par les CFD

Note: 4.50 4 votes
 

Les pays producteur de cacao :

La production de cacao dans le monde est très centralisée et a lieu principalement en Afrique de l’Ouest qui détient à l’heure actuelle près de 70% de la production totale. Le cacao se cultive sous la forme de fèves de cacao.

Le pays qui produit le plus de ces fèves est la Côte d’Ivoire avec 43% de la production, suivie de près par le Ghana avec 21% de la production. Le reste de la production mondiale est réalisée en Amérique du sud avec le Brésil, et en Indonésie.

Il est à noter que les fèves de cacao produites sont exportées sous leur forme non transformée et sont ensuite travaillées dans les pays industrialisés qui les importent. Les plus grands consommateurs de cacao sont l’Europe, l’Amérique du Nord et le Japon.

 

Les marchés financiers du cacao :

Comme tout actif boursier, le cacao est coté sur un marché. En ce qui concerne les échanges physiques et les contrats à terme, c’est le marché londonien LIFFE (London International Financial Futures and options Exchange) qui est en charge de la régulation. Ce marché appartient lui-même à la bourse américaine et européenne NYSE-Euronext.

Mais le cacao est également échangé sur le marché américain du NYBOT (New-York Board of Trade) qui génère pas moins de 3 millions de transactions chaque année sur des contrats de plusieurs tonnes de cacao.

Grâce à ces différents marchés internationaux, il est possible de trader le cacao depuis la France et le reste du monde.

 

Le cours du cacao :

L’investissement sur le cacao est très recherché puisque la demande mondiale de cette matière première ne cesse d’augmenter chaque année avec une croissance de 2.5% en moyenne. Par ailleurs, comme c’est le cas pour de plus en plus de denrées alimentaires, la production de cacao montre un déclin important et ne suffit plus à répondre à la demande.

Ainsi, les cours du cacao ont suivi une tendance haussière importante depuis 2005, et continue d’attirer les investisseurs malgré la baisse sensible de l’ensemble des marchés en 2008 à cause de la crise économique.

C’est grâce à des tensions de plus en plus importantes avec la production de la Côte d’Ivoire, que les cours du cacao ont finalement rebondi en 2009 avec une prise de points de plus de 65% sur un an et un cours qui atteint les 2 000 livres sterling fin janvier 2009.

 

Pourquoi trader du cacao ?

Le trading du cacao présente de nombreux avantages pour les investisseurs du Forex. D’une part, il s’agit d’un actif adapté à la diversification de vos investissements, puisque son évolution ne suit pas obligatoirement les tendances des autres marchés.

D’autre part, il est idéal pour les investissements à long terme, puisque sa valeur ne peut qu’augmenter en raison du différentiel négatif entre la production et la consommation mondiale, qui ne cesse d’augmenter.

Enfin, les CFD proposés par les brokers en ligne proposent un outil simple et accessible à tous qui permet de spéculer tant sur la hausse que sur la baisse des prix du cacao et donc de réaliser des profits (mais aussi des pertes).

Le cacao : un bon actif à trader !

Le cacao est l’une des matières premières les plus intéressantes à trader à l’heure actuelle. Commencez à investir sur cet actif dès maintenant en bénéficiant de nombreux conseils pratiques.

Investissez dès maintenant sur le cacao

65% de comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent