Fortunéo
BNP Paribas
Hello bank!

Faut-il passer par une banque pour investir en bourse ?

Note: 3.43 14 votes
 

Investir en Bourse intéresse beaucoup de Français. Mais à l’heure d’ouvrir un portefeuille, les investisseurs ont le choix entre passer par une banque ou par un courtier en ligne.

 

Ouvrir un portefeuille d’actions

L’investissement en bourse est un produit financier qui intéresse des millions de Français, mais ils sont beaucoup à franchir le cap. Tout d’abord, il existe une multitude de place de marché même si en France la plus connue reste le CAC40 qui rassemble 40 actions représentatives de l’activité économique. D’autres indices existent également en dehors du Palais Brongniart, la place boursière européenne. Généralement, avant d’oser s'aventurer dans les arcanes de la Bourse de Paris, les investisseurs détenteurs de petits portefeuilles vont s’intéresser au marché des devises : le Forex.

Car au jeu de l’achat et de la revente d’action, il faut prendre en compte le prix de chaque ordre. Pour commencer avec un portefeuille de quelques milliers d’euros, des ordres facturés plusieurs euros peuvent vite alourdir la facture. Dans ce cas le rendement espéré sera grignoté par le coût des ordres.

Néanmoins, sur certaines places de marché comme le Forex, le coût des ordres passés est moins élevé. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison qu’on y retrouve les investisseurs débutants. Pour y accéder, il n’est pas nécessaire de passer par une banque. De nombreuses plates-formes en ligne proposent des services de trading en temps réel.

A l’instar du phénomène grandissant des banques en ligne qui ont considérablement modifié le marché, il en de même pour les services boursier. D’ordinaire, un client bancaire peut se voir proposer par son conseiller, de placer ses liquidités sur différents produits financiers. Le PEA ou plan d’épargne en actions est généralement un produit proposé par les établissements bancaires. Un tel plan permet d’ouvrir un portefeuille d’actions d’entreprises européennes.

 

Quels sont les frais à surveiller ?

Toutefois, la banque n’est pas le seul moyen pour investir en bourse. D’ailleurs, la concurrence accrue des start-up donne la possibilité aux épargnants d’investir à moindre coût. Les spécialistes estiment que la gestion d’un portefeuille d’actions est trois plus onéreuse en passant par une banque par rapport à un courtier en ligne. Certains optent même parfois pour un crédit pour investir en bourse ; certains organismes spécialisés dans le rachat de crédit (comme Solutis par exemple) peuvent vous aiguiller.

De même, les frais de courtage ne constituent pas les seules dépenses à prendre en compte. Car en matière de portefeuille, les frais de garde sont une pratique courante. Ces droits s’assimilent à des frais généraux du compte titre. Ces frais vont varier en fonction de la taille du portefeuille souscrit mais également en fonction de la nationalité des titres acquis. Encore une fois, les courtiers en ligne prennent un ascendant sur les banques classiques car ils ne facturent pas nécessairement les frais de garde.

Mais la banque n’a pas que des désavantages. Le client peut très bien ouvrir un portefeuille et le gérer de manière ponctuelle. A contrario, un investisseur soucieux de suivre en temps réel les évolutions des places de marché, pourra les monitorer grâce à une application ou un logiciel en ligne. La Bourse est donc toujours à portée de main.